Hôtellerie verte : qui sont les champions des Green Stars du Guide Michelin ?

Hôtellerie verte : qui sont les champions des Green Stars du Guide Michelin ?

5/5 - (9 votes)

Depuis quelques années, l’écologie est devenue une préoccupation majeure dans tous les secteurs d’activité et l’hôtellerie n’échappe pas à la règle. En réponse à cette tendance, le Guide Michelin a lancé un nouveau label : les Green Stars. Mais qui sont les champions de cette hôtellerie verte ? Découvrons-le ensemble.

Guide Michelin et durabilité : le concept des Green Stars

Origine du concept Green Stars

C’est en 2020 que le célèbre Guide Michelin, expert de la gastronomie depuis plus d’un siècle, a décidé de s’aventurer sur le terrain du développement durable avec son label Green Star. Ce dernier vise à mettre en lumière les établissements hôteliers qui placent l’écologie au cœur de leur pratique.

L’objectif des étoiles vertes

L’idée derrière ce nouveau label est double : encourager les initiatives écologiques dans l’hôtellerie mais aussi guider les consommateurs vers des choix plus responsables. Ainsi, chaque Green Star attribuée symbolise un pas de plus vers une hôtellerie verte et durable.

Après avoir découvert le concept des Green Stars, il est temps de nous intéresser aux gagnants de ce prestigieux label.

Coup de projecteur sur les lauréats des Green Stars

Coup de projecteur sur les lauréats des green stars

Les hôtels champions de l’écologie

De nombreux établissements ont reçu une Green Star pour leurs efforts en matière d’écologie. Citons par exemple le Relais Bernard Loiseau, en Bourgogne, qui s’est distingué par son utilisation de produits locaux et sa gestion rigoureuse des déchets.

Des initiatives vertes diverses et variées

Au-delà de la simple utilisation de produits locaux, certaines initiatives se démarquent particulièrement. Comme celle du chef Arnaud Donckele à l’hôtel Cheval Blanc St-Barth Isle de France, qui a créé un potager bio au cœur de l’établissement.

Maintenant que nous connaissons les lauréats des Green Stars, intéressons-nous aux pratiques écologiques innovantes dans ce secteur.

Pratiques écologiques innovantes dans l’hôtellerie

Pratiques écologiques innovantes dans l'hôtellerie

Gestion des déchets et économies d’énergie

Parmi les nombreuses manières dont un hôtel peut réduire son empreinte environnementale, la gestion des déchets est incontournable. Cela passe aussi bien par le tri sélectif que par le compostage ou encore la réduction du gaspillage alimentaire. Autre initiative importante : les économies d’énergie grâce à l’utilisation d’appareils électriques basse consommation et d’énergies renouvelables.

Eco-construction et matériaux durables

Un autre axe de progrès réside dans l’utilisation de matériaux écologiques, aussi bien pour la construction que pour la décoration des hôtels. Des peintures bio aux textiles en fibres naturelles, en passant par le bois certifié FSC ou PEFC, les possibilités sont nombreuses.

Lire plus  Barbecues d'élite : conseils pour griller comme un gourmet

  • Tout faire soi-même produits d'entretien - DIY naturel et ecolo pour la cuisine, la chambre, la salle de bain : savons, éponges, lessive, détergents, nettoyant multi-surfaces
  • Tout faire soi-même - Produits d'entretien. Nouvelle édition - DIY naturel et ecolo pour la cuisine, la chambre, la salle de bain : savons, éponges, lessive, détergents, nettoyant multi-surfaces
  • Tout faire soi-même astuces ecolo - Recyclage, DIY zéro déchet et en autonomie : cuisine, déco & objets pour la maison, cosmétiques, produits d'entretien, jardin
Mais comment ces établissements sont-ils évalués ? Quels sont les critères d’attribution des Green Stars ?

Critères d’attribution des étoiles vertes : une évaluation rigoureuse

Critères d'attribution des étoiles vertes : une évaluation rigoureuse

Une grille de critères précise

L’évaluation des hôtels en vue de l’attribution d’une Green Star repose sur une grille de critères précise. Pour esperer recevoir ce label, un établissement doit notamment prouver qu’il utilise au moins 50% de produits locaux ou qu’il recourt à certaines techniques d’économie d’énergie.

Un contrôle régulier

Mais ce n’est pas tout : pour conserver leur Green Star, les hôtels doivent se soumettre à un contrôle annuel. Une manière efficace de s’assurer que leurs pratiques restent en adéquation avec les exigences du label.

En somme, voyager de manière responsable ne se limite pas à bien choisir son hôtel. Cela passe aussi par la destination.

Destinations écologiques : quand le voyage rime avec responsabilité

Des destinations engagées

Certaines destinations se sont engagées à protéger leur environnement et à promouvoir un tourisme durable. C’est le cas de la Costa Rica, souvent cité comme exemple pour son engagement en faveur de la biodiversité, ou encore l’Islande, qui mise sur le tourisme vert.

Voyager responsable : que peut-on faire ?

Pour voyager de manière responsable, plusieurs options s’offrent aux touristes : privilégier les transports en commun ou les modes de transport doux, limiter sa consommation d’eau et d’électricité, respecter les sites visités… Autant de gestes simples qui peuvent faire toute la différence.

Pour conclure cet article, faisons un rapide retour sur ce que nous avons appris.

Le Guide Michelin a introduit un nouveau label pour encourager la durabilité dans l’hôtellerie : les Green Stars. Plusieurs établissements ont d’ores et déjà été récompensés pour leurs efforts en matière d’écologie. De nombreuses pratiques innovantes sont mises en place dans ce secteur, allant de la gestion des déchets à l’utilisation de matériaux durables. L’attribution des Green Stars repose sur une grille de critères précise et un contrôle annuel rigoureux. Enfin, au-delà du choix de l’hôtel, le voyage responsable passe aussi par la destination. Ainsi, certaines destinations font de grands efforts pour protéger leur environnement et promouvoir un tourisme durable.

Lire plus  Éco-tourisme version luxe : allier respect de la nature et confort extrême
Retour en haut