Bourbon contre Scotch : bataille des géants du whisky

Bourbon contre Scotch : bataille des géants du whisky

5/5 - (6 votes)

Le monde du whisky est fascinant, richement varié et plein de traditions séculaires. Parmi les nombreux types de whisky disponibles dans le monde, deux styles dominent : le bourbon et le scotch. Ces deux whiskys ont des racines historiques profondes, des méthodes de fabrication spécifiques et offrent une gamme de goûts qui attirent les amateurs de whisky du monde entier. Cet article comparera et explorera ces deux géants du whisky en termes d’histoire, de production, de goût et de popularité à travers le monde.

La naissance des légendes : histoire du bourbon et du scotch

L’origine du bourbon

C’est aux États-Unis que l’on trouve les racines du bourbon. Son nom vient du comté de Bourbon dans l’état du Kentucky où la boisson a été créée au XVIIIe siècle par des fermiers cherchant à maximiser leurs récoltes de maïs.

En 1964, une loi américaine fait officiellement du bourbon un produit distinctif des États-Unis en définissant précisément ses critères de production.

Aujourd’hui encore, le Kentucky reste l’épicentre de la production mondiale de bourbon avec plus de 95% du total produit dans cet état.

L’origine du scotch

Le scotch, aussi connu sous le terme « scotch whisky », est originaire d’Écosse. Des textes datant dès 1494 font mention d’une distillation d’alcool à partir d’orge maltée en Écosse, marquant possiblement la naissance du scotch.

Le scotch a connu une popularité croissante au fil des siècles, se fortifiant notamment grâce à des périodes de prohibition qui ont frappé les autres types de whisky, comme le bourbon aux États-Unis.

Aujourd’hui, l’Écosse produit du scotch dans cinq régions distinctes, chacune offrant ses propres caractéristiques uniques en termes de goût et de profil aromatique.

Pour mieux comprendre ce qui distingue ces deux whiskys, nous allons examiner de plus près leurs ingrédients respectifs et leur processus de fabrication.

Ce qui fait la différence : ingrédients, processus de distillation et vieillissement

Ingrédients et distillation

Pour être classifié comme bourbon, un whisky doit être fabriqué à partir d’un mélange contenant au moins 51% de maïs. Le reste est généralement complété par du seigle ou de l’orge. En outre, il doit être distillé à moins de 80% d’alcool par volume (160 preuves) et mis en barrique à moins de 62. 5% (125 preuves).

En revanche, le scotch utilise principalement de l’orge maltée pour sa fabrication. Il existe deux types principaux : le single malt (fabriqué à partir d’orge maltée dans une seule distillerie) et le blend (mélange provenant de différentes distilleries).

Notre suggestion, noter que la méthode traditionnelle d’élaboration du single malt implique une étape supplémentaire : le maltage, durant laquelle l’orge est trempée dans l’eau, puis séchée au feu.

Le vieillissement

En ce qui concerne le vieillissement, pour être considéré comme du bourbon, le whisky doit être vieilli pendant au moins deux ans en fûts de chêne neufs et carbonisés. Aucun additif n’est autorisé.

Lire plus  Vendanges tardives et vins de glace : douceurs sucrées méconnues

Le scotch, quant à lui, doit vieillir pendant au moins trois ans en Écosse dans des fûts de chêne. Contrairement au bourbon, ces fûts peuvent avoir été utilisés auparavant pour d’autres spiritueux ou vins.

Ces différences dans les processus de fabrication ont un impact majeur sur le goût final du bourbon et du scotch, que nous allons explorer plus en détail un peu plus loin.

Maintenant que nous avons examiné l’origine et la fabrication de ces whiskys, voyons comment ils se sont répandus dans le monde.

Des régions d’origine aux palais mondiaux : le voyage du bourbon et du scotch

L’influence américaine : la propagation du bourbon

Avec sa forte tradition de production de whisky, l’Amérique a réussi à faire connaître son emblématique bourbon bien au-delà de ses frontières. Grâce à sa douceur naturelle due à la présence majoritaire de maïs et à son caractère souvent légèrement fumé grâce au chêne brûlé, le bourbon a conquis les amateurs de whisky dans le monde entier.

Le bourbon est aujourd’hui très populaire en Europe, notamment en France et au Royaume-Uni, mais aussi dans des pays moins traditionnels pour la consommation de whisky comme l’Allemagne ou les Pays-Bas.

Même au Japon, pays reconnu pour son propre whisky de haute qualité, le bourbon jouit d’une popularité croissante et est apprécié pour sa singularité.

Le scotch à l’international

Le scotch est également apprécié dans le monde entier. Véritable ambassadeur de l’Écosse, il est réputé pour sa complexité et sa diversité de goûts et d’arômes. Son prestige ne cesse de croître et il séduit des palais toujours plus nombreux.

Les États-Unis sont le plus grand marché d’exportation du scotch, suivis par la France. Le scotch fait également un carton en Asie où les marchés émergents comme la Chine et l’Inde se passionnent pour cette boisson noble.

Même dans des pays sans tradition de consommation d’alcool, comme certains pays du Moyen-Orient, on trouve du scotch disponible dans les zones détaxées des aéroports internationaux, témoignant ainsi de son aura mondiale.

Il importe maintenant de parler du cœur même du plaisir qu’est la dégustation.

La dégustation à l’honneur : comment apprécier un bon whisky

La dégustation à l'honneur : comment apprécier un bon whiskey

Déguster le bourbon

Déguster un bourbon commence par une observation attentive de sa robe qui sera généralement d’un ambre profond, grâce à son vieillissement en fût de chêne neuf. Au nez, le bourbon dégage souvent des arômes de vanille et de caramel avec des notes de chêne grillé.

En bouche, le bourbon est généralement doux et plein. Les saveurs sucrées du maïs combinées au caractère boisé du chêne donnent un goût particulièrement rond et équilibré. La finale est souvent longue et chaude.

Pour une expérience optimale, il est recommandé de déguster le bourbon pur ou avec un peu d’eau pour libérer ses arômes.

Dégustation du scotch

La dégustation d’un scotch se fait également en plusieurs étapes. Tout d’abord, l’observation de sa couleur peut donner des indications sur son âge et le type de fût utilisé pour son vieillissement : plus il est foncé, plus il a été vieilli dans un fût qui a déjà contenu un spiritueux fort en goût comme le sherry par exemple.

Lire plus  Investir dans les spiritueux rares : stratégies rentables

Au nez, le scotch offre une grande variété d’arômes selon la région d’où il provient. Il peut aller des notes fruitées et florales aux arômes tourbés et fumés typiques des whiskys d’Islay.

En bouche, c’est une explosion de saveurs qui attendent le dégustateur : fruits mûrs, épices chaudes, tourbe fumée. . . Chaque gorgée révèle une nouvelle nuance. La finale est généralement longue et complexe.

Le scotch se déguste généralement pur ou avec quelques gouttes d’eau pour libérer toute sa palette de saveurs.

Finalement, comment comparer ces deux géants du monde du whisky ?

  • Label 5 1L Blended Whisky
  • William Lawson's Whisky Blended Scotch, Spirit avec du Malt Fruité, 40 % Vol, 100cL / 1L
  • BERCLOUX - Whisky Single Malt – Médaille d’or au World Whisky Masters 2023 - Whisky Français Bercloux - Origine : 100% France - 40% Alcool - Bouteille 70 cl

Le face-à-face ultime : comparer le goût et les caractéristiques du bourbon et du scotch

Le face-à-face ultime : comparer le goût et les caractéristiques du bourbon et du scotch

Après avoir exploré leurs similarités et différences en termes de goût et caractéristiques, penchons-nous maintenant sur leur popularité actuelle ainsi que sur les défis et nouveautés attendus à l’avenir.

  • LONG JOHN Whisky Ecossais - 40%, 70cl
  • GLEN TURNER Heritage Single Malt Scotch Whisky 70 cl
  • Connemara Original Peated Single Malt Whiskey avec étui, Whisky Irlandais 40% - 70cl

Les tendances actuelles et futures : popularité, innovations et défis pour le bourbon et le scotch

Les tendances actuelles et futures : popularité, innovations et défis pour le bourbon et le scotch

Popularité actuelle du bourbon et du scotch

Selon un rapport de l’IWSR (International Wine and Spirit Research), la consommation mondiale de whisky a augmenté de 23% entre 2013 et 2018. Le bourbon et le scotch ont grandement contribué à cette croissance.

Aux États-Unis, pays d’origine du bourbon, celui-ci est en pleine renaissance avec une augmentation constante des ventes ces dernières années. Le marché du scotch y est également dynamique avec des marques premium connaissant un succès particulier.

En Europe, la consommation de scotch reste forte tandis que celle du bourbon continue à se développer, notamment grâce à son utilisation dans les cocktails populaires comme le Old Fashioned ou le Mint Julep.

Innovations et défis futurs

Dans un marché en constante évolution, l’innovation joue un rôle clé. Ainsi, on observe une tendance croissante à la création de whiskys « craft » ou artisanaux tant dans la production de bourbon que de scotch. Ces whiskys mettent l’accent sur la qualité des ingrédients et sur des méthodes de production traditionnelles.

Cependant, le secteur du whisky doit aussi faire face à plusieurs défis. L’un d’eux est lié aux droits de douane imposés sur l’alcool dans divers pays qui peuvent influencer négativement les exportations de bourbon et de scotch.

Un autre défi concerne la durabilité. Les producteurs de whisky sont de plus en plus conscients de l’importance de pratiques respectueuses de l’environnement dans leur processus de production, ce qui se traduit par une recherche d’innovations dans ce domaine.

Pour conclure, le bourbon et le scotch, bien qu’ayant des origines, des méthodes de production et des goûts différents, ont tous deux réussi à conquérir les amateurs de whisky du monde entier grâce à leur qualité indéniable. À mesure que les tendances évoluent et que les défis se présentent, ces deux géants du whisky continueront certainement à exercer leur influence sur le monde des spiritueux pour les années à venir.

Bourbon Scotch
Goût Doux, vanille, caramel, chêne grillé Varié selon la région : fruits mûrs, épices chaudes, tourbe fumée. . .
Vieillissement minimum 2 ans 3 ans
Ingrédients principaux Maïs (au moins 51%), seigle ou orge en complément Orge maltée
Méthode de vieillissement Fûts de chêne neufs et carbonisés sans additifs. Fûts de chêne pouvant avoir été utilisés auparavant.
Retour en haut